Carlota tralala pour jeune public et grands enfants
      Carlota tralala pour jeune public et grands enfants

les thèmes choisis

Les sujets abordés:

Je choisis des thèmes connectés à la vie des enfants , des familles  et leurs préoccupations mais aussi connecter à  la nature ( La reine des  rainettes.. .)Les sujets sérieux sont abordés avec sincérité et espièglerie sans jugement et sans être moralisateur .Dans une situation a priori délicate quels solutions ,arrangements ,alternatives va trouver le personnage ?Les personnages de mes spectacles ne sont pas merveilleux ,féériques et parfaits  ,ils sont juste  des qualités et des défauts  que l'on retrouve chez les humains petits et grands !L'humour permet de s'en indigner,d'être ému ,d'en sourire ,d'en  rire et finalement de s'y retrouver et de s'y attacher!

 

Le texte

La Musique des mots  est  choisie et pensée  dans un langage direct à plusieurs degrés de lecture.

 

 

esthétique:

Le plus souvent en tissus(Sauf Le petit train qui est en bois ) ,le décor est cousu et brodé  et chaque détail est choisi pour créer un univers gai, coloré  et chaleureux.

 

 

 

 

 

La marionnette

 J'ai toujours eu une marionnette dans mes spectacles  comme  compagnon de jeu  .

Dans ma dernière création ,j'ai choisi de m'effacer  afin de  laisser la plus grande  place  aux marionnettes .

J'ai choisi la marionnette sur table car elle me permet de garder le contact direct  avec les spectateurs et de garder un rôle dans l'histoire .

J'aime cet accord implicite entre le comédien  et le public ,on sait tous qu'on va jouer à y croire  et puis finalement on ne  joue plus à y croire ....on y croit !Les marionnettes permettent à la fois une distance ,ce sont des êtres sans vie ..... et à la fois une certaine intimité dès qu'elles prennent vie....on y croit tous ensemble!

Et puis créer une marionnette est tellement excitant ...dans Les 6 maisons de Lulu Baluchon ,j'ai cousu toute une famille ,j'ai adoré choisir la forme d'un nez :gros ,très gros ,pointu..., la taille des oreilles...des fesses...et puis leur chaussures....Et puis la marionnette devient quelqu'un !Elle est là la poésie!